324 0

Kami-sama

Miyazaki au pays de l’animation Ghibli

Plus besoin de vous présenter le dieu de l’animation, vous avez tous déjà vu un de ses films. Je vous parle bien sûr… *roulement de tambour*… de Hayao Miyazaki !

Hayao Miyazaki, où celui qui a fait se développer des milliers d’imaginaires dans nos petites têtes blondes, celui qui nous à inculquer des valeurs au même titre que nos parents.

Pourquoi j’aime autant ce Monsieur et son travail ? Tout d’abord parce qu’il a fait les premiers dessins animés que j’ai vu étant enfant qui ont réussi à m’intriguer. Ils paraissaient si complexes et me faisaient même peur parfois. On était bien loin des films de princesses Disney où l’unique but de la fille était de trouver un amoureux. Et où, accessoirement, le méchant était juste une vieille sorcière avec pleins de verrues (et incontestablement égocentrée).

Ca m’a tellement plus, que je demandais sans cesse à les revoir. Quand avec le recul je repense à tous ses films, je découvre à quel point les valeurs que H.Miyazaki fait ressortir dans ces films, m’ont touchées. Des valeurs comme le respect et la compréhension d’autrui, l’écologie, le féminisme, l’amour et l’amitié, une vision sans haine et nuancée du monde… (On peut donc indubitablement considérer cet homme comme mon troisième parent)

Girl power

Ce qui m’a énormément plu également, ce sont bien évidemment ces personnages féminins, forts et au mental d’acier, n’importe quelle petite fille se sentirait poussée vers le haut et capable de beaucoup de choses rien qu’en regardant l’une de ses œuvres.

Autre point très important qui fait que j’éprouve une grande admiration pour lui, c’est que cet homme à réellement une vision nuancée du monde, et le fait très bien ressortir dans ces films. On peut le voir à travers ces œuvres car même les « méchants » ne le sont pas sans raison, ou ne le sont tout simplement pas autant qu’on voudrait bien le croire. On peut même relever des parts d’ombres, ou de gros défauts chez certaines de ces protagonistes comme San dans Princesse Mononoke ou Ponyo dans Ponyo sur la falaise.

Outre son talent c’est quelqu’un de très humble et d’« humain ». C’est également un féministe convaincu (la place des femmes dans ses films, leurs forces, leurs travails…), un amoureux de la nature et fervent défenseur de celle-ci (Princesse Mononoke…).

Bonne nouvelle

On finit cet article par une bonne petite nouvelle car, même si il nous a fait le coup plusieurs fois, H.Miyazaki est (encore) sorti de sa retraite pour créer un nouveau film, (so exiteeeed) qui s’appellera Kimitachi wa dō ikiru ka, comprenez : « Comment vis-tu ?« , et qui devrait sortir d’ici 3 ans, en 2020. Longue attente mais qui en vaudra sûrement la chandelle ! Vous pouvez compter sur nous pour vous tenir au courant de ces dernières infos 😉

Je finirais par remercier Hayao Miyazaki car sans lui ma vie n’aurait plus le sens qu’elle a aujourd’hui. (Appelez-moi Rimbaud)

Bon je sais pertinemment que vous l’attendiez, voici le classement de mes 5 films préférés (et à voir absolument donc) :

  1. Le Château Ambulant
  2. Princesse Mononoke
  3. Le Voyage de Chihiro
  4. Le Château dans le ciel
  5. Nausicaä et la vallée du vent

 

Related Post

Leave a Comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *